Le rosaire

Nigel Woollen, Aimer à l’école du rosaire, Paris : L’Emmanuel, 2020, 177 p., 13 €.

Formé à Paray-le-Monial et à Rome, prêtre anglais, Nigel Woollen a exercé son ministère en Irlande, à Knock, dans un sanctuaire marial et le poursuit maintenant en paroisse près de Londres.

D’emblée, l’auteur nous entraîne dans sa méditation des Évangiles en suivant les épisodes de la vie du Christ au fil des mystères joyeux (« Quand tu es à la maison »), lumineux (« Quand tu es en voyage »), douloureux (« Quand tu es couché ») et glorieux (« Quand tu es levé »).

Selon cette méthode, le lecteur trouve ici une excellente initiation aux Évangiles pour découvrir le Christ dans son aventure de Fils de Dieu parmi les hommes : ses rencontres, ses appels à la conversion (« Descends de ton arbre ! », p 59), sa montée à Jérusalem vers sa Passion, son mystère pascal et Pentecôte. En plus de ces stimulantes méditations des Évangiles, Nigel Woollen ajoute, bien sûr, deux autres méditations : « L’Assomption de Marie : attirée par l’Amour », et « Marie couronnée Reine : heureux dénouement ».

Ce livre développe nettement une théologie biblique christologique par ces plongées d’Évangiles, tout en ouvrant sur l’aventure de la Vierge Marie elle-même. La qualité d’écriture, de ton, de précisions bibliques sur les deux Testaments, va de pair avec l’art de faire référence à l’expérience de l’auteur en sa vie quotidienne et pastorale. Un livre qui donne le goût des Évangiles en lien avec ce qu’a vécu la Vierge Marie et ce qu’évoquent les mystères du Rosaire.


Père Pierre Fournier
membre de l'équipe du service de formation permanente
diocèse de Gap et d'Embrun

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *