Dieu et les loubards se rencontrent

François Bedin, Dieu n’existe pas, je l’ai rencontré, Amalthée, 2020, 156 p. 13,90 €.

Ayant déjà publié Un loubard chez les curés (2019), François Bedin prolonge ici son autobiographie intellectuelle et spirituelle, et sa réflexion sur ce qui fait l’attrait et la force de la religion, de la foi vive. Parvenu à sa trentième année de service de prêtre en paroisses, et actuel curé-doyen du secteur de Tallard, dans le diocèse de Gap et Embrun, le père François Bedin tient à exprimer l’expérience qu’il a vécue pendant sa formation. Cette expérience l’a transformé, et anime sa vie et sa foi en découvrant l’ampleur et les perspectives de la théologie mystique. Sa conviction : à proprement parler, Dieu n’existe pas, il n’est pas de l’ordre des êtres qui « existent » dans leur finitude, et qui meurent. Dieu « est », de façon absolue, vivante, rayonnante. Dieu est de l’ordre de l’être en plénitude et qui a soif de se manifester aux chercheurs de sens. « Je n’ai pas la foi ; je vis la foi, et je vis de la foi ».

L’auteur se plaît à évoquer combien Dieu trinitaire est présence profonde, Source, fondement de l’amour que les êtres humains peuvent recevoir et partager aux autres. La foi devient alors une soif, aiguë et irrépressible, de vérité, d’amour, d’espérance. Riche d’exemples et d’un langage concret et direct, la réflexion de François Bedin fait référence aux Évangiles, à des penseurs, et à des maîtres spirituels. L’auteur brûle d’envie que ses lecteurs sachent découvrir ces maîtres, entre autres : Claude Tresmontant, Louis Lavelle, Max Scheler, Michel Henry… La couverture du livre est parlante : il s’agit d’avancer sans cesse vers un horizon d’infini, de lumière.


Père Pierre Fournier
membre de l'équipe du service de formation permanente
diocèse de Gap et d'Embrun

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *