Un quatuor mystique

Charlotte Jousseaume, Un quatuor mystique, Paris : Éd. du Cerf, 2017, 126 p., 12 €.

Écrivain, auteur de « Le Silence est ma joie » (A. Michel, 2010), Charlotte Jousseaume nous présente ici un « quatuor mystique » : quatre robustes témoins de la foi et de la puissance de la prière. Ils sont comme de grands « musiciens de l’âme » (p 11) : saint Jean de la Croix, Pierre Teilhard de Chardin, saint Silouane, Maurice Zundel. Tous les quatre sont des « compagnons de nuit », ayant connu les rudes épreuves de la souffrance, des incompréhensions, de l’hostilité. Charlotte Jousseaume retrace leur itinéraire de vie spirituelle pascale, leur chemin de croix, au fil de la prière, jusqu’à la lumière retrouvée : saint Jean de la Croix, dans son cachot à Tolède, jusqu’au « Cantique spirituel » pour « sauver Dieu en ses frères » ; Teilhard en Chine, dans le désert des Ordos, jusqu’à « la Messe sur le monde » ; Silouane, au Mont Athos, parvenu à la vieillesse et consignant ses intuitions contemplatives ; Maurice Zundel, en Égypte, bouleversé par le drame d’Hiroshima et Nagasaki, jusqu’à sa vision du monde des vivants.

Charlotte Jousseaume réussit à situer chacun de ces « musiciens de l’âme » dans son contexte de lutte concrète, car « la vraie mystique » s’épanouit dans un terreau charnel » (p. 12). Par ailleurs, en tant que femme, elle a voulu « donner de la chair à ce qui est masculin dans leur prière » (p. 13). Une méditation pleine de sensibilité sur la rencontre intime avec le Christ et sur le combat spirituel qui traverse la nuit.


Père Pierre Fournier
responsable du service de formation permanente
diocèse de Gap et d'Embrun

Articles en lien :

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *