Mythes et tabous autour du handicap

Charles Gardou et des chercheurs des 5 continents, Le handicap et ses empreintes culturelles, variations anthropologiques 3, Toulouse : Érès, 2017, 322 p., 28 €.

Cet ouvrage fait suite à Le handicap au risque des cultures et Le handicap dans notre imaginaire culturel, parus en 2014 et 2015 aux Éditions Érès. Ces deux titres sont toujours disponibles à la vente sur le site de l’éditeur et en librairie.

Dans une optique clairement anthropologique, ce triptyque interroge les relations entre handicap et culture. Ce dernier tome s’intéresse aux mythes, croyances, superstitions et tabous qui entourent les personnes porteuses de handicap sur les cinq continents.

« Le handicap, cette expérience à dimension individuelle et collective »

La citation de l’intertitre est extraite de la p. 10.

La représentation que chaque communauté élabore autour du handicap dit beaucoup de sa culture, de ses préjugés et de ses peurs, mais aussi de ses valeurs. « Sous d’autres latitudes, les constructions mythiques ont perdu leur fonction sociale mais, sous des apparences plus rationnelles, derrière l’argumentation et la théorisation, affleurent des survivances enracinées dans une conscience ou un inconscient collectif, qui tracent des lignes de démarcation entre les personnes en situation de handicap et les autres » (p. 13).

Cet ouvrage présente en parrallèle des cultures encore fortement ancrées dans la pensée magique et la médecine traditionnelle, et des pays qui pratiquent la médecine allopathique occidentale et l’hypermédicalisation, comme les États-Unis. Les influences religieuses sont elles aussi montrées, qu’elles soient liées aux pratiques polythéistes, au Christianisme ou à l’Islam. Par exemple, en Haïti l’espoir d’une guérison miraculeuse entraîne des conversions au Christianisme (p. 122), en Palestine, les djinns, mauvais génies de l’Islam, sont accusés des troubles mentaux (p. 186), en Thaïlande le handicap est « une question de karma » (p. 198). Outre le dépaysement que peut éprouver le lecteur en découvrant ces différents mythes, ces textes donnent une analyse fine des impacts de ces croyances sur la façon dont sont accueillis les handicapés dans différentes communautés humaines.

Hélène Biarnais
bibliothécaire du diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *