Un auteur guillestrois célèbre le centenaire de la mort de Charles de Foucauld

Henri Lamendin, De Foucauld selon plusieurs écrits, éd. Souvenirs, 05  Guillestre, 2016, 86 p., 17 €.
Charles de Foucauld, officier dans l’armée en Algérie, célèbre explorateur du Maroc, religieux trappiste en Syrie, devient prêtre ermite en Algérie. Né en 1858 à Strasbourg, après une jeunesse dissipée, il est sensible, au Maghreb, à la prière des musulmans. À 28 ans, guidé par l’Abbé Huvelin, il se convertit à l’Évangile. Plus tard, par désir radical de vivre pauvrement selon l’exemple du Christ, quittant sa vie de moine trappiste, il vient à Nazareth pour prier et travailler de ses mains. Il meurt assassiné, à 58 ans, à Tamanrasset, le 1er décembre 1916. Le centenaire de sa mort ravive les recherches sur celui qui a voulu devenir « frère universel » parmi les Touaregs du Sahara.
Par de nombreux témoignages et photos, Henri Lamendin resitue bien Charles de Foucauld dans son époque bousculée ( fin du XIXe siècle et Première Guerre mondiale) et aujourd’hui : son nom donné à des lycées et à des rues… En même temps, à l’aide d’opportuns documents, il montre l’étonnant héritage intellectuel : la connaissance du Maroc et de la culture des Touaregs (langue, récits, contes ou légendes…) et surtout son héritage spirituel porté par divers Instituts d’hommes et de femmes sur les différents continents. Il contribue avec bonheur à faire (re)découvrir la personnalité et la foi vigoureuses du « frère Charles de Jésus » béatifié par Benoît XVI. Le Dr Henri Lamendin fait ainsi revivre Charles de Foucauld, converti au catholicisme, mystique, marcheur passionné, à la fois assoiffé de l’absolu de Dieu et du service des humbles (racheter des esclaves…). En cette belle synthèse de témoignages, Henri Lamendin fournit une riche bibliographie et des ouvertures sur diverses œuvres: films, B.D., vitraux… Il rend particulièrement attirantes la personnalité, la vie et l’oeuvre de ce passionné de Dieu et « chantre de la fraternité universelle ». 

Père Pierre Fournier
membre de l'équipe du service de formation permanente
diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *