Chartreuse de Durbon

Chartreuse de Durbon (1116-2016), 900e anniversaire, 9 juillet-18 septembre 2016, PaïtaGap, [2017], 41 p.

Ce livret est le catalogue de l’exposition éponyme présentée à l’été 2016 à Saint-Julien-en-Beauchêne, où se trouve le lieu-dit Durbon, et jusqu’au 18 avril 2017 au Centre diocésain Pape-François. La chartreuse de Durbon a été créée en 1116 et a cessé d’être un établissement monastique en 1790 par l’effet des lois de la Révolution française.

L’ouvrage est une véritable réussite formelle. Sur le fond, il reprend les documents des panneaux de l’exposition. La chartreuse et les chartreux y sont présentés dans les contextes géographique, historique, social et spirituel. Le visiteur et le lecteur y trouveront la description et des photos des vestiges in situ, les œuvres d’art désormais dans des églises paroissiales comme le tableau de Francesco Trevisani (1656-1746) représentant une Vierge à l’Enfant Jésus (église de Saint-Julien-en-Beauchêne).

Des conférences accompagnent l’exposition au Centre diocésain

David Faure-Vincent, l’un des principaux concepteurs de l’exposition, a décrit le temporel de la chartreuse de Durbon et ce qu’il en reste aujourd’hui dans une conférence le 6 décembre 2016. Le 14 mars 2017, Philip Boyer, directeur de la Grande Chartreuse, donnera une conférence où il insistera sur l’histoire de l’ordre des chartreux et de leur spiritualité enracinée dans la double dimension de la solitude et du silence.

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *