Deux aquarelles de l’abbé Joseph Richard dit Duchamblo

Ces deux aquarelles sur papier canson, de dimension modeste (13 X 20 cm), représentent l’une et l’autre le château de Tallard vu de la maison de soin La Durance, l’une le matin et l’autre « au crépuscule ». Elles sont l’œuvre du père Joseph Richard dit Duchamblo et sont conservées dans ses archives.

La vie de ce prêtre, né en 1906 en Ille et Vilaine et décédé à la fin de 2003, est très bien connue et les notices biographiques ne manquent pas. Rappelons simplement ici que son nom est inscrit en 1974 au nombre des Justes parmi les nations. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages empruntables à la médiathèque Mgr Depéry du diocèse de Gap et d’Embrun.

Début 1990, selon son journal, le père Joseph Richard a des difficultés de sommeil, avec des insomnies et des rêves étranges. Il semble oppressé et est finalement hospitalisé le 10 janvier, apparemment pour des problèmes cardiaques. Il passera sa convalescence à La Durance jusqu’au 10 mars 1990.

Son journal énumère les visites très nombreuses qu’il reçoit, celles de « l’abbé Davin, très dévoué » par exemple. Il note aussi des nouvelles de ses confrères, comme celles de l’abbé Jean Donnier, ou l’heure des messes qu’il célèbre. Un sentiment d’ennui transparaît à travers les lignes rédigées par cet homme âgé (84 ans alors), actif (il assure le ministère paroissial de Châteauvieux) et au caractère solitaire.

C’est dans ce contexte que l’abbé Richard peint ces deux vues du château de Tallard sur lequel il a rédigé maints textes comme en témoignent ses archives ou le mensuel Notre Amitié. La chapelle, grâce à sa croix, est bien visible sur la droite. Le jeu des couleurs met particulièrement en valeur la masse imposante de l’édifice. La lumière émane-t-elle des tours ou bien du soleil qu’elles réfléchissent ? La végétation, le matin, paraît prendre forme humaine. Enfin, le talent du peintre lui permet de présenter un crépuscule où les montagnes dominent bien plus le château que le matin.

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *