Le père François Jourdan donnera une conférence le 15 décembre intitulée « Vers la paix, comprendre le Coran et les musulmans »

L’actualité des deux dernières années bouscule les relations avec l’islam dans la société française. Or, pour entretenir un dialogue fécond, il convient d’essayer de mieux connaitre son interlocuteur. Le père François Jourdan, prêtre eudiste et islamologue, est, notamment, l’auteur de Islam et christianisme, comprendre les différences de fond (2015). Dans cet ouvrage, il approfondit des questions trop souvent éludées. Par exemple, à la page 21, il rappelle quatre points essentiels pour les musulmans : 1) Mahomet est l’envoyé de Dieu, 2) le Coran est la parole dictée par Dieu à Mahomet, 3) « la direction de la prière est celle de La Mecque » 4) La Mecque est le but du grand pèlerinage.

Dans les pages 58 à 66, l’auteur interroge la tradition chrétienne face au statut de Mahomet et de sa révélation. Un chrétien peut-il le considérer comme un prophète sans remettre en cause sa propre foi ? L’auteur répond page 65 : « Muhammad n’est pas un prophète pour les chrétiens ». De même, p 156-165, l’auteur pose la question du nom de Jésus en arabe et sur la signification des deux dénominations : Yasû’ pour les chrétiens, Isa pour les musulmans.

La question des rapports du christianisme d’une part et de l’islam d’autre part avec la laïcité est posée en termes théologique (p. 88-94) et politique (p 351-353).

L’intérêt de cet ouvrage est de pousser chacun à la réflexion et à approfondir, par exemple en lisant l’ouvrage d’Adrien Candiard, op, dont la recension se trouve ici.

La médiathèque Mgr Depéry propose également du père Jourdan son article « Les sept dormants, au seuil du XXIe siècle : un héritage d’avenir exigeant ? » publié dans Chemins de dialogue, n° 18, 2001, p 73-88. Ce thème est le premier étudié par l’auteur dans sa carrière académique.

Le père François Jourdan assure actuellement un ministère paroissial. Il a été membre du secrétariat pour les relations avec l’islam de la conférence des évêques de France et délégué du diocèse de Paris pour les relations avec l’islam.

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Articles en lien :

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *