La place de l’Église dans le débat politique

Le père Pierre de Charentenay, directeur adjoint de l’Institut catholique de la Méditerranée, donne ce mardi 22 mai, dans le cadre de la paroisse Saint-Arnoux, une conférence au centre diocésain de Gap dont le titre est « la place de l’Église dans le débat politique ».

L’enseignement social de l’Église rappelle constamment l’importance du bien commun. Mais la défense de ce même bien commun est aussi la vocation de la politique. Ainsi Église et politique se retrouvent pour une construction d’un monde plus humain et solidaire.

Certes l’Église n’a pas directement à faire de la politique mais elle a le devoir de contribuer au débat national sur les questions les plus diverses : chômage, enseignement, bioéthique, environnement.

Le nouveau contexte de sécularisation et de laïcité pacifiées appelle une telle contribution de tous les courants de pensée au vivre ensemble et en particulier celle des Églises.

Jésuite, docteur en sciences politiques, Pierre de Charentenay est aujourd’hui à Marseille, directeur adjoint de l’Institut catholique de la Méditerranée. Il a publié plusieurs ouvrages sur l’enseignement social de l’Église et sur la laïcité, dont le dernier La religion excommuniée en 2017 (Éditions Chemins de dialogue). Il est aussi ancien rédacteur en chef de la revue Études, ancien président des Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres).

En pratique :

Mardi 22 mai 2018, à 20 h, hémicycle du Centre diocésain Pape François à Gap : Père Pierre de Charentenay, sj, « La place de l’Église dans le débat politique ».

La prochaine conférence de Saint-Arnoux à Gap :

Raymonde Eynaud, « Églises et chapelles du Gapençais », jeudi 14 juin à 20 h.

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *