Que tes œuvres sont belles !

Le diacre jésuite gapençais Pierre Faure, comme le P. Michel Rondet, a été étroitement associé au travail sur l’œuvre de son compagnon jésuite Didier Rimaud (1922-2003), dont les hymnes et les chants sont bien connus dans la « Liturgie des Heures » et dans les célébrations. Par ses qualités de compétence biblique et de poète, le P. Rimaud a contribué à l’approfondissement et à la créativité liturgiques de l’époque préparatoire à Vatican II et par la suite. Le P. Rimaud est l’auteur de plusieurs publications, rééditées, notamment Le Psautier de la Bible de Jérusalem : notes et signification de chaque psaume ; Les Psaumes, poèmes de Dieu, prière des hommes (rééd. 2013) ; Jour après jour, Psaumes, au rythme des Exercices spirituels (rééd. 2010) ; Psaumes Chorals I (2004).

Ce livre d’hommage fraternel au P. Rimaud commence par le « credo d’un poète », car « Au Poète, la Parole est confiée » (K. Rahner). Au service d' »un nouveau langage pour notre foi », D. Rimaud est présenté comme « poète de la liturgie de la langue française » depuis 1950. Avec l’un de ses articles, la parole est donnée à D. Rimaud lui-même sur sa pratique de son art de l’hymne, sur son expérience spirituelle personnelle. Il exprime les sources de son inspiration, mûrie dans la prière, à partir de la Parole de Dieu, de créations d’autres poètes, et de la liturgie, au souffle de l’Esprit Saint. Ainsi, avec D. Rimaud et d’autres poètes, renaît la « théopoésie » chère aux Pères de l’Eglise et au concile Vatican II pour « le renouveau de la prière et le dialogue mystique suscité par l’Esprit Saint « (p. 29).

Significative, l’image de la couverture La grève blanche de Félix Vallotton: au bord de la mer, sur la plage, deux hommes marchant côte à côte comme les disciples d’Emmaüs écoutant le mystérieux Jésus ressuscité qui les rejoint et qui les ouvre aux Écritures, aux Psaumes,…Ce tableau illustre bien l’hymne pascale de D. Rimaud « Jésus, qui m’as brûlé le cœur au carrefour des Écritures », hymne analysée ici dans le Postlude (p. 99). Ce livre, publié dans la collection « Matière à Exercices », se donne comme un « parcours à lire et à vivre, seul ou en petits groupes ». En ce sens, des points de méditation et de prière sont proposés pour le lecteur seul et pour les groupes. Ce livre nous est particulièrement précieux pour goûter les beautés et la profondeur des hymnes de la liturgie quotidienne et des chants.


Père Pierre Fournier
membre de l'équipe du service de formation permanente
diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *