Notre-Dame du Réal, cathédrale d’Embrun

Construite de 1170 à 1225, Notre-Dame du Réal était la cathédrale de l’archidiocèse d’Embrun avant la Révolution française. Elle est témoin d’une architecture régionale contrastant avec les grands édifices élancés du nord de la France : elle est contemporaine de Notre-Dame de Paris dont les premières pierres sont datées de 1163. Son porche, le réal (XIVe siècle), est l’élément majeur du programme architectural.

Après les troubles des guerres de Religion, elle fait l’objet d’un vaste programme de réaménagement sous l’épiscopat de Guillaume IX d’Hugues (1612-1648). Elle est profondément marquée par l’art baroque dont le maître-autel est emblématique. Les XXe et XXIe siècles ont également laissé leur empreinte : monument au mort (1923), autel à sainte Jeanne d’Arc (1937), bénédiction de l’orgue du XVe siècle restauré (2008).

C’est cette histoire que dévoile Luc-André Biarnais, archiviste du diocèse d’Embrun et auteur de « Embrun, Notre-Dame du Réal », Cathédrales de Provence, Strasbourg, La Nuée bleue, 2015, p 311-325.

 

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Articles en lien :

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *