Christianisme et islam : exemples de dialogue

En dialogue’ lettre du service national pour les relations avec les musulmans, « Le dialogue interreligieux : donner la parole aux jeunes », Paris : service national pour les relations avec les musulmans, 2018, 69 p.

À partir de plusieurs expériences, ce numéro traite des relations entre les chrétiens et les musulmans. L’un des exemples est l’« IDEO, une présence au cœur du monde musulman » (p 8), c’est-à-dire, l’institut dominicain des études orientales, au Caire (Égypte).

Saeid Jazari (p 40-47) interroge « le regard de l’islam sur l’importance du dialogue interreligieux ». Il considère que le développement des relations internationales « à partir de la colonisation », ce qu’il appelle « le diffusionnisme direct », a obligé les penseurs des différentes religions à développer leur recherche. L’auteur, enseignant à l’institut catholique de Paris et à l’université des religions à Qom (Iran), analyse la tradition chiite par rapport aux « Gens du Livre ». Il considère qu’ « il est impossible d’affirmer que le Coran abroge les religions juive et chrétienne » et énumère un certain nombre de faits, de position de dialogue durant les premiers siècles de l’islam. Il évoque brièvement les différences d’interprétation des écoles théologiques. Il affirme « qu’une partie des oulémas musulmans se retrouvent bien dans les propos du pape Benoît XVI – et parfois les reprennent – lorsqu’il a dit : le dialogue est une nécessité vitale […] dont dépend en grande partie notre avenir. Nous avons absolument besoin d’un dialogue authentique afin de surmonter les difficultés ».

Ce numéro de En dialogue publie des recensions évoquant des contacts entre christianisme et islam. L’ouvrage du frère Jean-François Bour et Marie-Laure Morbieu, Les sept dormants ou les Gens de la Caverne, héritage spirituel commun aux chrétiens et aux musulmans, Saint-Léger, 2018, 242 p, sont les actes d’un colloque tenu à Tours en 2016 auquel a participé le frère Gwénolé Jeusset. Ce dernier a donné une conférence à Embrun le 16 août 2019. Ce sujet est aussi celui du père François Jourdan qui a donné une conférence à Gap le 15 décembre 2016.

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *