L’œuvre d’Arlette Playoust a marqué l’historiographie haut-alpine des quarante dernières années

Arlette Playoust est décédée le 12 août 2016 à Neffes. Conservatrice en chef du patrimoine, elle a été en poste aux Archives départementales des Hautes-Alpes jusqu’à sa nomination dans les Bouches-du-Rhône (1995-2002). Les archivistes lui doivent de nombreuses publications professionnelles.

Saint-André-de-Rosans

Elle a, surtout, été l’une des actrices de l’historiographie des Hautes-Alpes, tout particulièrement religieuse. Dans le présent article nous souhaitons mettre en valeur les textes rédigés par Arlette Playoust, seule ou avec des collaborateurs, disponibles à la médiathèque Mgr Depéry. Elle a été qualifiée de « redécouvreuse du prieuré de Saint-André » de Rosans par L’e-media 05 (16 août 2016). Elle a organisé deux colloques dont elle a dirigé la publication des actes :

Colloque de Saint-André de Rosans, Gap, Société d’Études des Hautes-Alpes, 1989, 433 p.

Maisons monastiques médiévales en Provence et Dauphiné : Actes du colloque de Saint-André-de-Rosans (Hautes-Alpes), 29, 30, 31 août 2008, Gap, Société d’Études des Hautes-Alpes, 2010, 324 p.

Elle a également préfacé ou publié des textes sur Saint-André de Rosans, en dehors de la question touchant au prieuré :

Jean-Paul Leroux (éditeur scientifique), chanoine Jules Bermond, Saint-André de Rosans, Remoulins-sur-Gardon, 1988, 119 p.

Saint-André-de-Rosans dans la guerre 1914-1918 : Écrits … pour Saint-André-de-Rosans, Gap, Archives départementales des Hautes-Alpes, 1993, 61 p.

Les prieurés clunisiens dans l’ancien diocèse de Gap sont désormais mieux connus grâce à :

Les prieurés de Cluny dans l’ancien diocèse de Gap : d’après les procès-verbaux de visites de Cluny traduits en français et les inventaires de la série G des archives départementales, [2011], 230 p. Cet ouvrage a été présenté le 16 novembre 2011 à la maison diocésaine lors d’une conférence qui peut être écoutée ici.

À partir de ce travail sur les prieurés clunisiens, Arlette Playoust a donné une contribution sous le titre « Le prieuré Saint-André-de-Gap », pages 127 à 160 de Gap et ses territoires, des siècles d’histoire (XIe – XXe s.), actes du colloque de Gap, 12-13 avril 2013, Fontaine, Presses universitaires de Grenoble, 2016, 490 p.

Histoire des Hautes-Alpes

En 2015, Arlette Playoust a publié un ouvrage sur Une gravure de Rembrandt dans les Hautes-Alpes : recherches et conclusions, Aspres-sur-Buëch, Association départementale de sauvegarde du patrimoine du pays du Buëch et des Baronnies, 2015, 138 p. Vous en trouverez une recension ici.

Les mémoires d’un Champsaurin : Ambroise Faure (1795-1871), volume préfacé par Pierre-Yves Playoust, son époux et président de la Société d’Études lors de la parution, ont enrichi la connaissance de l’histoire des Hautes-Alpes au XIXe siècle (Bulletin de la Société d’Etudes des Hautes-Alpes, 2007).

Le bicentenaire de la Révolution française, en 1989, a provoqué un profond renouvellement historiographique de la question. Les Hautes-Alpes n’ont pas été en reste, en particulier grâce à deux ouvrages auxquels Arlette Playoust a collaboré :

Avec Pierre-Yves Playoust, Les Hautes-Alpes et la Révolution française : actes des journées d’études, Gap, Société d’Études des Hautes-Alpes, 1989, 349 p.

Avec Bernard Oury, Les Hautes-Alpes et la Révolution : Fascicule pédagogique, Gap, Archives départementales des Hautes-Alpes, 1995, 497 p.

Guides et instruments de recherche

Enfin, il faut signaler les guides et instruments de recherche dans les archives départementales des Hautes-Alpes auxquels Arlette Playoust a participé ou qu’elle a rédigé seule. Ces guides ont aujourd’hui plus de vingt ans et ne tiennent pas compte des évolutions technologiques, comme l’usage d’internet. Cependant, ils restent pertinents en l’absence d’éditions nouvelles :

Guide des archives des Hautes-Alpes, Gap, Archives départementales des Hautes-Alpes, 1992, 580 p.

Comment entreprendre des recherches aux archives ? Gap, Archives départementales des Hautes-Alpes, 1984, 42 p.

Répertoire numérique détaillé des archives communales d’Embrun (antérieures à 1790), Gap, Archives départementales des Hautes-Alpes, 1978, 143 p.

Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *