Vers une spiritualité chrétienne du numérique

Père Ludovic Frère, Dé-connexion, re-connexion, une spiritualité chrétienne du numérique ?, préface de Mgr André Léonard, Paris : Artège, 2017, 229 p., 15,90 €.

Ces dernières années, de nombreux volumes ont exploré les ressorts psychologiques qui poussent de plus en plus de personnes à vivre connectées en permanence, à leur smartphone, leur tablette numérique, leur ordinateur. Nous avons eu l’occasion de parler de 3, 6, 9, 12, apprivoiser les écrans et grandir de Serge Tisseron, qui décrit les méfaits de l’utilisation abusive des écrans par les enfants. Son livre L’intimité surexposée est d’ailleurs cité en bibliographie de l’ouvrage présenté ici.

Du point de vue chrétien, le pape François qualifie internet de « don de Dieu », reprenant ainsi l’expression utilisée par le pape Paul VI dans Communio et progressio en 1971 au sujet des technologies de communication qui se répandaient à l’époque (p. 33-34). De fait, les auteurs chrétiens ont surtout traité de l’évangélisation sur le net et les réseaux sociaux.

Dans Dé-connexion, re-connexion, le Père Ludovic Frère, recteur du sanctuaire Notre-Dame du Laus et vicaire général du diocèse de Gap et d’Embrun, tente de guider le lecteur vers une utilisation raisonnée des écrans. C’est une synthèse ouvertement chrétienne, par un prêtre en ministère pastoral, de ce qui peut exister sur ce sujet. La bibliographie est riche de 80 références, auxquelles s’ajoutent 12 textes du magistère.

L’auteur a la conviction qu’ « internet n’est plus seulement une option pour ceux que ça intéresserait, ni un simple outil […] Il s’agit désormais de notre nouveau milieu de vie » (p.196). « Les chrétiens ne sont pas seulement appelés à utiliser internet comme un nouvel outil d’évangélisation, ils doivent refuser de se connecter à ce qui déshumanise et discerner les déconnexions nécessaires à une vie plus libre pour se reconnecter à l’essentiel » (quatrième de couverture). Il présente la peur de se déconnecter comme une peur de la mort, comme une peur du manque (p.130). Il s’interroge notamment sur l’image de nous-mêmes et de notre corps que peut nous renvoyer internet : de la dépendance à la cyber-pornographie à l’exposition sans limite de nos vies privées, il suggère à l’internaute de développer ses vertus de prudence, de tempérance et de pudeur.

Enfin, le chapitre « Des questions pour aller plus loin » pousse le lecteur à s’interroger sur ses propres pratiques numériques. Ces questionnaires peuvent être utilisés pour une réflexion personnelle, en famille ou en groupe.

Le père Ludovic Frère donnera une conférence intitulée Téléphone portable, internet, réseaux sociaux, comment les comprendre et les vivre en chrétiens ? le jeudi 14 septembre 2017 à 20 h, au Centre diocésain de Gap.

Hélène Biarnais
bibliothécaire du diocèse de Gap et d'Embrun

Articles en lien :

Un commentaire

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *